THEMES

mercredi 4 juin 2014

Les Matelles


Les Matelles, une belle découverte, au pied du Pic St Loup...

Le village fut un haut lieu du protestantisme et subit tour à tour les affres des convoitises, des guerres de religion, la Révolution puis l'oubli. Il fut la capitale du val de Montferrand, promu au rang des grandes villes du Languedoc. On se gare sur la place longée par le Lirou, un maigre cours d'eau qui gonfle en période de crue jusque sous le pont et qui faisait fonctionner à l'époque un moulin à huile.




















Les 1ers remparts furent dressés en 1425 puis réhaussés en 1703 lors de la guerre des Camisards, ce qui n'empêcha pas les troupes protestantes du doc de Rohan (encore lui !) de prendre la place forte en 1622. Ci-dessous les deux entrée défensives de la muraille ouest : l'escalier en chicane qui constituait un piège pour d'éventuels assaillants... 



...et la "porte du pont-levis" munie d'une lourde herse dont on peut encore voir les anciens gonds.   



La rue de Savoye, de l'occitan "saboye" signifiant boue, pour rappeler que cette partie basse du village est parfois encombrée par les eaux de pluie. Au fond de cette ruelle, l'impasse du Gargalhol avale toujours les eaux usées pour les rejeter dans le Lirou.





L'église romane, avec son cloché carré et fortifié, fut le siège du parlement du Val de Montferrand au XIIIème siècle, où se réunissaient les députés de chaque village sous la présidence du représentant de l'évêque de Maguelone. 

D'ici part la "rue droite" séparant la partie basse du village (époque renaissance) de la partie haute, plus ancienne (des passages voûtés permettent d'y accéder).




Des escaliers mènent au "Plan du château" appelée aussi "Place du Seigneur Evêque" au XVIè siècle. 




Sur la route du retour nous faisons une petite halte à Saint Jean de Cuculles dont les origines remontent à l'époque médiévale, grâce à une communauté de moines qui y fonda un monastère.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire !